Thursday, may 6, 2021
←  5/5/21 | 5/7/21  →
00:00-01:00 - Au Clair de la Lune
Alexandra VASSEN

Chercher, tourner, hésiter et finalement trouver le refuge idéal / KAREN BRUNON OU JE VAIS
DOMINIQUE A LE REFUGE
BRIGITTE BATTEZ VOUS
CLARA LUCIANI LE RESTE
MARINA CELESTE L HEURE D ETE
NOUVELLE VAGUE/VANESSA PARADIS WEEK END A ROME
SUAREZ JE MENS
JULIETTE GRECO JE ME SOUVIENS DE TOUT
PEET OUT
CORALIE CLEMENT LE JAZZ ET LE GIN
VALERIE LAGRANGE LA MAISON SOUS LES GLYCINES
SAULE REBELLE REVEUR
DAVID NUMWAMI THEMA
MIOSSEC A L ATTAQUE !
NOE PRESZOW QUE TOUT S DANSE
FRANCOIS AND THE ATLAS MOUNTAINS TOURNE AUTOUR
YELLE JEUNE FILLE GARNEMENT
BB BRUNES LALALOVE YOU

01:00-05:00 - Rediffusions choisies

La Première rediffuse ses meilleurs moments: culture, invités, histoire, humour.
Et toutes les heures, un résumé de l'actualité.

05:00-06:00 - Réveil Première
Olivier DEPRIS

La Première accompagne les lève-tôt en musique.

06:00-09:00 - Matin Première
François HEUREUX

L'invité de Matin Première : le patron du renseignement militaire, Philippe Boucké. / La cyberattaque d'envergure contre les sites des autorités belges a mis en lumière notre vulnérabilité.
Comment la Belgique se défend-elle face à ce genre d'attaques ? Est-on réellement armé ? D'où vient la menace ?

On en parle avec le Général-Major Philippe Boucké, à la tête du Service Général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS)

Certains secteurs critiques tels que les transports, l'énergie, la santé et la finance sont devenus de plus en plus tributaires des technologies numériques. Si la numérisation offre d'énormes possibilités, ce que la crise sanitaire a notamment illustré, elle expose également l'économie et la société aux cybermenaces. De gros investissements sont annoncés dans le domaine de la cybersécurité, quels sont-ils ?

La Belgique subit certaines attaques, mais est-ce qu'on réplique également ? Le SGRS mène-t-il des cyberopérations offensives ?

09:00-10:00 - Le Mug
Elodie DE SELYS

Avec Le Mug, le magazine consacré aux médias et à la pop culture, Élodie de Sélys et Xavier Vanbuggenhout, entourés de leurs chroniqueurs, analysent et décryptent les phénomènes médiatiques, les événements culturels, les tendances émergentes. Mais aussi les coulisses du monde des médias, le web, les réseaux sociaux. Et les dessous du cinéma, de la musique et de la BD. Bienvenue dans Le Mug !

10:00-11:30 - Tendances Première
Véronique THYBERGHIEN

LES TRIBUS
Merci à un inconnu (Ed. Vuibert)
Le compte Instagram « Merci à un inconnu » lancé au début du premier confinement, rassemble les témoignages de gratitude d'inconnus envers d'autres inconnus. Depuis un an, Anne Cazaubon collecte ces petites histoires envoyées par les internautes, qui sont autant de pépites de bienveillance en l'honneur des désintéressés du geste, des souffleurs d'espoirs et des anges gardiens du quotidien.

DOSSIER
L'humain au risque de l'intelligence artificielle (Ed Presses du Châtelet )
Que cache au juste l'intelligence artificielle ? Pierre Rabhi, paysan, écrivain, penseur, l'un des pionniers de l'agriculture écologiste, nous rappelle qu'elle est avant tout fille de l'aptitude humaine. Les ordinateurs, en effet, n'ont ni intelligence propre ni états d'âme : ils sont surtout d'incroyables machines à calculer, à « avaler » des données. Présentée comme la solution idéale à de nombreux maux, l'intelligence artificielle a toutefois des limites, dont une essentielle: la pollution liée au numérique. Juliette Duquesne, journaliste spécialisée dans les thématiques économiques et environnementales, a interrogé plus de quatre-vingts personnes à travers le monde. Son enquête montre que l'intelligence artificielle, mise en œuvre dans de multiples secteurs de notre société, présente des risques bien plus insidieux que ceux décrits par la science-fiction. Est-il possible de construire un numérique moins envahissant, plus sobre, libre et convivial ? Des solutions existent, déjà expérimentées par la société civile. On en parle avec Juliette Duquesne, journaliste spécialisée dans les thématiques économiques et environnementales.

TENDANCEURS
Est-ce que sur les réseaux, dorénavant, tout est mal ? Avec Chrystelle Charlier (www.imparfaites.be)

11:30-13:00 - Entrez sans frapper
Jérôme COLIN

Spéciale Citizen Kane d'Orson Welles / Film mythique d'Orson Welles, Citizen Kane sortait en salles il y a 80 ans et reste l'un des meilleurs films de tous les temps. On en parle avec notre spécialiste cinéma, Dick Tomasovic.

« Bagarre dans la Discothèque » à 11h30, avec Sébastien Ministru et Nicolas Herman.

Et dès midi :

"L'objet Pop" de Nicolas Herman : la vache qui rit.

Les 80 ans de la sortie "Citizen Kane" d'Orson Welles, le 1er mai 1941.

A la mort du milliardaire Charles Foster Kane, un grand magnat de la presse, Thompson, un reporter, enquête sur sa vie. Les contacts qu'il prend avec ses proches lui font découvrir un personnage gigantesque, mégalomane, égoïste et solitaire...

On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg.

Le "Boing Boum Tchak" de Sébastien Ministru : « Bob Marley et la fille du dictateur » d'Anne-Sophie Jahn (Grasset).

« Tu es vilaine. » C'est la première phrase que Bob Marley lance à Pascaline Bongo, la fille aînée du président gabonais Omar Bongo. Elle a 23 ans et elle vient de se glisser dans la loge du chanteur, après un de ses concerts aux États-Unis.
Nous sommes en 1979, Bob a 34 ans et est à l'apogée de sa carrière. Autour de lui, un essaim de groupies tente désespérément d'attirer son attention, sous le regard attentif de sa femme et choriste, Rita Marley. Mais Pascaline, fille chérie de son père tout-puissant, n'a pas l'habitude de se faire rembarrer. Grande et sculpturale, elle regarde un instant la superstar droit dans les yeux, médusée, puis éclate d'un grand rire. C'est parce qu'elle a les cheveux défrisés, or pour les rastas, les cheveux, c'est sacré, ils ne doivent être ni coupés, ni coiffés...
Pascaline propose alors à Bob de donner un concert au Gabon, pour l'anniversaire de son père. Le chanteur n'a jamais joué en Afrique. Il répond « oui » à son invitation. Ainsi commence la grande histoire d'amour, la dernière de sa vie, longtemps gardée secrète, entre Pascaline et lui. Une passion qui cristallise l'histoire de la décolonisation, de la religion rasta, du traumatisme de l'esclavage.
Anne-Sophie Jahn a enquêté pendant de longs mois et recueilli le témoignage inédit de Pascaline Bongo. Son récit personnel mêle scènes et confidences, solos et foules en transe, sur un ton libre, brûlant, désirable. Ainsi revit l'icône rastafari, partie à 36 ans.

13:00-14:30 - Un Jour dans l'Histoire
Laurent DEHOSSAY

Des procès pour l'Histoire / 13h20 : Des procès pour l'Histoire

Nous sommes en 399 avant notre ère, à Athènes.
Socrate vient est condamné à mort.
Peu de temps après, son disciple Platon raconte la mort du philosophe et rapporte ses dernières paroles, dans un dialogue intitulé « Phédon », du nom d'un autre philosophe grec, Phédon d'Elis.
On peut lire :
« Criton fit un signe à l'esclave qui se tenait tout à côté.
L'esclave sortit et mit un certain temps avant de revenir, suivi de celui qui devait donner le poison et qui l'apportait tout broyé dans une coupe.
Quand il vit l'homme, Socrate lui dit :
« Très bien, mon ami, c'est toi qui t'y connais, que faut-il faire ? - Rien d'autre, répondit-il, qu'aller et venir après avoir bu jusqu'à ce que tu sentes une lourdeur dans les jambes ; à ce moment, allonge-toi : de cette façon, cela fera son effet. »
En même temps, il lui tendit la coupe.
Socrate la prit. [...]
Il porta la coupe à ses lèvres et tout tranquillement, tout facilement, il la vida.
Jusqu'à ce moment, nous avions, pour la plupart, réussi à nous retenir de pleurer ; mais quand nous vîmes qu'il buvait, et qu'il avait bu : impossible ! [...]
L'homme nous montrait que Socrate se refroidissait et devenait raide.
Déjà presque toute la région du bas-ventre était froide ; découvrant son visage (car il se l'était couvert), Socrate dit - et ce furent là les derniers mots qu'il prononça : « Criton, nous devons un coq à Esculape.
Payez cette dette, ne soyez pas négligents. »
Pourquoi Socrate a-t-il été condamné à mort ?
Comment s'est déroulé son jugement ?
Comment la justice a-t-elle évolué à travers les siècles ?
C'est ce que nous allons voir à travers ce procès et quelques autres ...
Invité : Arnaud Pitout, professeur d'histoire.
Auteur de : « De Socrate à Klaus Barbie, une histoire de Procès » ; éd.Jourdans.

14 heures : « Sur les traces de Jean Eugène Robert Houdin », série magique en 4 épisodes

Episode 4 : Retiré de la scène, Jean Eugène Robert Houdin s'installe dans son Prieuré, près de Blois. Une demeure qui devient son premier terrain d'expérimentations pour ses inventions, en faisant la première maison intelligente au monde. Dans cette retraite, l'homme souhaite se consacrer à la science, la mécanique et aux inventions. Au cours de sa vie, il dépose une trentaine de brevets dans des domaines tels que l'horlogerie, l'électricité, l'ophtalmologie et même le sport puisque c'est lui qui est à l'origine du plastron électrique des escrimeurs. Il fera malgré tout une pause dans ce retrait de la scène pour mener une mission en Algérie en tant que magicien, à la demande de Napoléon III.

Une série réalisée par Régine Dubois

14:30-16:00 - Le Feel de Diane
Diane MAROIS

Diane Marois nous concocte chaque après-midi, au départ d'un thème, d'une couleur ou d'une époque, un voyage mixant les styles musicaux, les perles fraîchement sorties et les classiques d'un autre temps. Quels messages véhicule la musique ? Que nous racontent les artistes et leurs chansons de notre époque ? Réponses dans Le Feel de Diane, de 14h30 à 16h.

16:00-17:32 - C'est presque sérieux
Walid

L'actu, ce sont eux qui la font, c'est avec VOUS que nous en rions ! / Walid s'engage, et ce ne sont pas des promesses électorales, à vous divertir, vous déconnecter de la réalité, vous permettre un lâcher-prise et un amusement autour de l'actualité. Avec de l'interactivité, de la proximité, des jeux, des chroniques, des invités. Bref, un état d'esprit à partager au quotidien, 7 jours sur 7.

17:32-19:00 - Soir Première
Arnaud RUYSSEN

Au terme de la journée, Arnaud Ruyssen vous propose: le fait du jour, une chronique découverte, l'histoire du soir, CQFD (Ce qui fait débat), une séquence culture grand format.

19:00-20:00 - Au Bout du Jour
Eddy CAEKELBERGHS

Eddy Caekelberghs vous propose entretiens et reportages illustrant les grandes tendances et les défis de notre temps. Défi environnemental, climatique, sanitaire, politique ou culturel : 50 minutes alternant réflexion, témoignage, interpellation et pause musicale. Pour mettre notre monde en perspective au bout du jour. Les lundi, mardi, jeudi et vendredi, de 19h08 à 20h00.

20:00-21:00 - Le Monde est un Village
Didier MELON

Concert Sousou et Maher Cissoko feat. Filip Jers / Le joueur de kora sénégalais Maher Cissoko est issu d'une famille de musiciens, chanteurs et conteurs. Avec la chanteuse et guitariste suédoise Sousou Cissoko, ils ont créé une musique sensible et des chansons écrites dans différentes langues, qui les ont emmenés partout dans le monde. Pour ce concert enregistré en Suède, ils ont invité un grand harmoniciste suédois, Filip Jers, réunissant la musique traditionnelle ouest-africaine et suédoise.

21:00-22:00 - Le grand Jazz
Philippe BARON

Jazz is fun ! / Philippe Baron propose chaque jour un calendrier du jazz pour (re)découvrir les classiques et ceux qui le deviendront.

22:00-23:00 - Par Ouï-dire
Pascale TISON

Façons de Voir : Carta Canta, Pierre Alechinsky / Le collectif Archipousses / Carta Canta, ou comment un artiste qui aura maintes fois réinventé l'art graphique ouvre le chant de tous les possibles ! Jusqu'au 1er août, les Musées royaux des Beaux-arts de Belgique nous emmènent dans un voyage par le geste, porté par cette figure majeure qu'est Pierre Alechinsky. Une exposition placée sous le signe de la spontanéité, de la couleur et du plaisir!
Avec Michel Draguet (Directeur général des MRBAB) Inga Rossi- Schrimpf (conservatrice des œuvres sur papier aux MrBAB), Myriam Dom (à la médiation culturelle aux MrBAB), Sarah Cordier (guide freelance aux MrBAB) et les jeunes visiteurs et stagiaires du musée. Avec la voix aussi de Pierre Alechinsky retrouvée dans les archives de la SONUMA, au micro de Jean-Pierre Van Tieghem.

Cap ensuite sur l'écoquartier du Pic au Vent à Tournai, à la rencontre du collectif Archipousses ; un collectif d'architectes déployant des visites ludiques et des fascicules pédagogiques afin de partager bénévolement leur passion pour des architectures innovantes au jeune public. Avec les architectes Barbara Noirhomme et Pascale Galloy, à l'initiative du collectif.
Réalisation Fanny Lacrosse
Façons de Voir est soutenu par la Direction des Arts Plastiques contemporains et par la Cellule Architecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

23:00-00:00 - Entrez sans frapper (rediffusion)
Jérôme COLIN

Un talk-show culturel dans une ambiance décontractée.